Top

La Mode VS ses conséquences sur l’environnement

L’industrie du textile est un secteur qui est devenu en l’espace de 15 ans un pollueur majeur de l’environnement. L’utilisation de substances chimiques pour la production et la fabrication des fibres, ainsi que le gaspillage provoqué par la surconsommation de vêtements, en sont les principales causes. Il faut noter que l’industrie de la mode produit 20% des eaux usées mondiales et 10% des émissions mondiales de carbone. Soit plus que l’ensemble des émissions provenant des vols internationaux et de la navigation maritime. Ce phénomène n’est-il pas alarmant ? Cela ne devrait-il pas nous nous permettre de poser un réel jugement sur nos motivations d’achat ?

La question majeure est : quels sont les impacts de la mode sur l’environnement ?

Saviez-vous qu’à l’heure actuelle nous achetons 400% de vêtements de plus que nous ne le faisions il y a 20 ans. Et environ deux fois plus d’habits que dans les années 2000. Nous sommes actuellement dans une mode dite « poubelle ». De ce fait, quelques mesures ont été prises; telles que des normes environnementales et la création de plusieurs labels. Le plus « fiable » étant l’écolabel européen fondé sur des critères environnementaux. Comme cité dans un article précédent, l’industrie de la mode est le plus grand employeur de femmes à travers le monde mais seulement 2% de ces ouvrières reçoivent un salaire décent. Après plusieurs « dénonciations », des marques internationales ont changé leurs habitudes.

Saviez-vous que Burberry brulait ses invendus ? Ils correspondent à une valeur de 31 millions d’euros…envolés !

Les acteurs ont pris conscience de leur rôle dans la préservation de notre planète et sur la sur-consommation. Mais des enjeux financiers restent encore un frein pour les multinationales. Les questions que nous nous posons sont donc : voulons nous contribuer à cette industrie ou faire différemment et prendre notre part de responsabilité ? Parce que bien que nous vivons dans une société de consommation, le choix nous revient.

Comments

Post a Comment