Top

A elles la parole : journée internationale des femmes.


Le 8 mars est le jour choisi dans le monde pour célébrer cet être merveilleux qu’est la femme ou encore, les droits de cette dernière. Quand j’observe celles qui se trouvent autour de moi, je réalise une chose : nous avons les épaules pour porter les fardeaux. J’avais prévu d’écrire un article sur la femme jusqu’à ce que monte dans mon coeur, l’idée de faire participer plusieurs autres femmes à ce dernier. Elles sont 15 à avoir accepter de s’impliquer.

Je ne supporte plus de voir des femmes qui se dévalorisent. Parce que j’ai été une grande complexée par rapport à mon surpoids et je me comparais tout le temps aux autres. Mais, par la grâce de Dieu, j’en suis délivrée depuis que je connais mon identité en Christ. Je veux dire à une femme qui se sent trop grosse, trop fine, trop petite, trop  grande ou peu importe, qu’elle est unique, magnifique, parfaite comme son créateur et qu’elle a de la valeur aux yeux de Dieu. C’est ça l’essentiel. Ce n’est pas ton physique qui te définit, mais ce que tu es à l’intérieur et ce que tu reflètes. Proverbes 31 : 30. Par Dora


La femme est un être sensible. Avant de connaitre Dieu, cette sensibilité se manifestait de la mauvaise manière (jalousie, susceptibilité, peine d’amour, etc…). Aujourd’hui tu es au seigneur, et on te répète sans cesse que nous ne devons pas laisser nos émotions nous diriger. Certes. Mais ne confonds pas tout. Parce que tu as mal compris les choses, tu as essayé d’être forte mais en vérité tu es dure. Tu as essayé d’être inébranlable, mais tu es devenue inflexible. Tu t’es battue contre la nature que Dieu t’a donnée et ça ne t’a pas rendu plus heureuse. Dieu fait toute chose pour un but et Il ne s’est pas trompé lorsqu’il t’a douée (oui !) de sensibilité. Ce but est de pouvoir porter les fardeaux et les causes qu’Il allait te donner. Parce que tu es sensible, tu peux être une femme compatissante, une aide efficace, une mère douce, une amie tendre. Ma pensée pour toi aujourd’hui est que tu embrasses la nature que Dieu a mise en toi. Apprends à te connaitre, aime la personnalité que Dieu t’a donnée, et laisse le fruit de la maitrise de soi orienter ta sensibilité de femme vers causes que Dieu te donnera. Par Justly


J’avais 7-8 ans, et mes frères et moi se faisions garder par une tante paternelle. Je me souviens de cette fois où je lui ai dit (à cette tante) « viens on va dans la chambre faire les choses des blancs ». Je disais ça parce qu’elle me disait souvent que c’était « les choses de blancs ». J’ai le souvenir d’elle sur moi en train de frotter ses parties intimes sur moi. C’est un souvenir qui m’a poursuivi jusqu’à mes 15 ans et à cet âge, je commençai à avoir une attirance pour les femmes. C’est arrivé en France que j’ai compris que j’avais un problème. Je faisais des rêves impurs, je me voyais avec les femmes. C’est de là que j’ai compris que cette femme avait abusée de moi. J’ai eu beaucoup de colère. Et ma mère me disait juste de pardonner comme si mes sentiments ne comptaient pas. J’étais tellement oppressée par les rêves impurs, que ça m’a poussé à chercher une solution pour m’en sortir; J’ai compris que je devais pardonner à ma mère de ne pas m’avoir assez protégée, à mon père et à cette tante. J’ai du pardonner cette tante car si elle m’a blessée c’est parce qu’elle même était une femme blessée. Elle a simplement répété ce qu’elle a subi. Et depuis que j’ai accepté mon passé, j’ai réussi à pardonner. Aujourd’hui je veux dire à une femme qui a subi des attouchements qu’elle n’est pas maudite. Elle est voulue, désirée et aimée. Elle peut se reconstruire et elle peut surtout sortir de cette prison. Il y a une force et une paix dans le pardon. De plus, à cause de ce qu’on a vécu, Dieu enverra vers nous des gens qui ont traversé plus ou moins la même chose afin de pouvoir les aider à notre tour. Donc, sister, courage tu as une destinée. Par Déborah


En mot de la fin, j’aimerai dire ceci : J’ai longtemps pensé qu’être une femme vertueuse, se résumait juste à être douce, serviable ou encore à parler de l’amour et tout ce qui s’en suit. Cependant, j’ai compris davantage qu’une femme vertueuse est également une femme de vision, d’ambition,( Elle pense à un champ) qui pense à investir ( et l’acquiert). Alors ma soeur, aie des ambitions en fonction de ta destinée, cherche l’excellence dans ton caractère et dans ton travail. Ne te compare à personne, et même si beaucoup ne comprennent pas le sens de ta vie, peu importe. L’essentiel est que tu sois sur le chemin de ta destinée tracée par le divin architecte. Un jour tu en mangeras les fruits et tu seras louée aux portes. Raï

Soyez bénies

Cet article est initialement issu du blog callmerai et publié le 9 Mars 2018. Cet article est incomplet. Pour lire l’article complet, veuillez cliquer ici.

Comments

Post a Comment