Top

Les principes bibliques qui nous apprennent à gérer notre argent.

Nous sommes influencés dans notre façon de gérer l’argent par notre environnement et notre perception de son utilité. Dans cet article, nous voulons partager un point de vue biblique sur les finances.

Eviter de mettre ses œufs dans le même panier

Credits : Unsplash

Dans le livre de l’Ecclésiaste, la Bible nous encourage à semer nos finances et à travailler pour en manger les fruits plutôt que de consommer.

“Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras;  donnes-en une part à sept et même à huit, car tu ne sais pas quel malheur peut arriver sur la terre.  Quand les nuages sont pleins de pluie, ils la répandent sur la terre; et si un arbre tombe, au midi ou au nord, il reste à la place où il est tombé. 

Celui qui observe le vent ne sèmera point, et celui qui regarde les nuages ne moissonnera point.  Comme tu ne sais pas quel est le chemin du vent, ni comment se forment les os dans le ventre de la femme enceinte, tu ne connais pas non plus l’oeuvre de Dieu qui fait tout.  Dès le matin sème ta semence, et le soir ne laisse pas reposer ta main; car tu ne sais point ce qui réussira, ceci ou cela, ou si l’un et l’autre sont également bons.” Ecclésiaste 11 v 2-6.

La bible nous encourage clairement  à diversifier nos investissements, à oser semer et non consommer.

Les dîmes et les offrandes

via GIPHY

Les offrandes et les dîmes sont deux termes parfois confus pour certains à l’église et font l’objet de débats permanents. Beaucoup pensent qu’il est anormal et non biblique de donner sa dîme. Cependant, les offrandes et les dîmes sont cités dans les textes depuis la Genèse.

Les offrandes sont des dons volontaires, c’est un moyen d’exprimer sa reconnaissance au Seigneur.

A plusieurs reprises dans l’histoire, le peuple de Dieu a fait des offrandes volontaires pour faire avancer une oeuvre de l’Eternel. « Tous les enfants d’Israël, hommes et femmes, dont le coeur était disposé à contribuer pour l’oeuvre que l’Eternel avait ordonnée par Moïse, apportèrent des offrandes volontaires à l’Eternel.  » Deutéronome 12v6

La dîme est la part due au Seigneur. Elle existe depuis l’ancien testament.

“Jacob fit un voeu, en disant : Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s’il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,  et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l’Eternel sera mon Dieu;  cette pierre, que j’ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.” Genèse 28v20-22

Une promesse est également attachée à l’apport de nos dîmes dans la maison de l’Eternel, Dieu dit qu’il ouvrira pour nous les écluses des cieux et qu’il répandra sur nous une bénédiction abondante. “Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison; Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, Dit l’Eternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.” Malachie 3v10

La dîme doit être préparée et mise à part pour Dieu :

“Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu’il pourra, selon sa prospérité, afin qu’on n’attende pas mon arrivée pour recueillir les dons.” 1 Corinthiens 16v2. Dieu prend plaisir à nos dîmes et nos offrandes.

Il est également possible de semer dans la vie d’un serviteur de Dieu par une offrande.

La bible nous met en garde sur l’amour de l’argent

Credits : Unsplash

En tant que chrétien nous pouvons posséder des biens et devenir riche mais, notre coeur doit rester attaché au Seigneur. 

La parole nous met en garde au sujet de l’amour de l’argent. 

A partir du moment où l’on cherche plus l’argent, où nous faisons de l’argent notre priorité, nous sommes en train de servir un autre maître. Par conséquent, nous finirons par mépriser Dieu. “Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.”  Luc 16v13

Être généreux à la mesure de ce qu’on a

La parole nous appelle à être généreux et à donner de manière proportionnelle à ce que nous avons :

 « Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. »  Luc 6v38 

 « N’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir. » Hébreux 13v16

C’est aussi une manière de montrer que nous prenons soin des autres et que nous ne sommes pas attaché(e)s à l’argent .


La Bible nous recommande de diversifier nos semences, de donner avec libéralité, d’apporter dans la maison de Dieu nos dîmes et nos offrandes et de ne pas servir l’argent. Dieu veut nous bénir par nos finances, écoutons son conseil au quotidien sur ce sujet.

 

Post a Comment