Top

J’ai été guérie d’une tumeur au sein.

Ce témoignage a été rendu au mois de Décembre 2017 par Vicky Piau et nous le publions avec son autorisation. 

Diagnostics

Ce matin très tôt je me suis rendue à l’hôpital. Je devais subir une intervention chirurgicale, une tumeur bénigne (gloire à Dieu !!) au sein devait m’être retirée.
En effet, il y a quelques années, peu après ma première grossesse, on m’avait diagnostiqué ce qu’ils avaient appelé à l’époque « inflammation des glandes mammaires » pour laquelle j’étais suivie annuellement. Il y a un an environ, les symptômes ont changé. Mon sein était devenu très douloureux (j’avais parfois l’impression qu’on me poignardait), et j’avais des mictions. Après des séries d’examens, il s’est avéré que je n’avais plus une inflammation, mais une tumeur qu’il fallait opérer. Restait donc à procéder à une biopsie afin de déterminer la nature de la tumeur, et ainsi savoir comment allait se faire l’opération. Gloire à Dieu, la tumeur était bénigne.

Un séjour bref !

Ce matin donc, avant d’entrer au bloc, je devais être soumise à une mammographie après injection de liquide dans le sein, afin de localiser la tumeur et pouvoir la « harponner » pendant l’opération :
– Mammographie 1: Tumeur invisible !!
– Mammographie 2: Tumeur toujours invisible !!
Perplexité des médecins et infirmières, ils décident de faire une échographie…
– Échographie : Absence de tumeur !!
Double perplexité des médecins ! Ils consultent mes archives. Oui, elle avait bel et bien une tumeur. Où était-elle donc passée ?!
Bref, le verdict tombe : « Vous n’avez plus rien. On vous ramène dans votre chambre et on va vous préparer vos papiers de sortie. Vu que vous êtes sous sédatif, vous pouvez dormir un peu et sortir à votre réveil. »
En mon fort intérieur je répétais : « wouaaaawww ! Wouaaaawww ! Gloire à Dieu ! Merci Seigneur ! Wouaaaawww ! >>

Post a Comment