Top

« Dans la vie nous avons le pouvoir de décider d’être fidèle ou non. »

1- Peux-tu te présenter aux lecteurs qui te suivent ?

Pour commencer, je tiens à remercier le magazine Callmerai pour cette interview qui m’offre l’opportunité de m’adresser à ses lecteurs. Je m’appelle Béni Dombolozi. Je suis love Coach. Un Coach spécialisé dans les relations amoureuses. Je conseille au quotidien des célibataires, ainsi que des personnes en couple afin de les équiper au maximum pour vivre une vie d’épanouissement dans leurs relations amoureuses. Issu du milieu des ressources humaines, j’ai développé au fil des années une expertise en matière de relations homme-femme pour devenir Coach en relations. Mon objectif est de diffuser un message d’amour et d’espoir à grande échelle, afin de contribuer à la  construction et restauration de nombreux foyers. 

2- D’où t’es venu cette volonté de parler si souvent des relations homme-femme ?

Tout a commencé il y a de cela plus d’une dizaine d’années au lycée. J’avais pour habitude de conseiller de nombreux couples en crise, au travers de conseils pratiques pour résoudre les conflits. Par ailleurs, je conseillais aussi beaucoup de mes amis. Ils me sollicitaient sans cesse pour leur donner mon avis par rapport à des situations qu’ils pouvaient rencontrer dans leurs relations. A cette époque, je ne savais pas du tout que je deviendrais coach un jour. Car, je le faisais de façon informelle. Grâce à mes différentes expériences de vie, mes observations de nombreuses problématiques en lien avec l’amour dans la société, ainsi qu’un intérêt pour tout ce qui touche aux relations, j’ai commencé à prendre au sérieux mes compétences en matière de conseil et leadership dans le domaine de l’amour.

A la fin de l’année 2016, j’étais à la croisée des chemins car la fin de mes études approchait. Je sentais dans mon cœur qu’au delà des ressources humaines, Dieu m’appelait à faire davantage de choses pour être utile à ma génération. J’ai demandé à Dieu en priant de me montrer ma destinée. C’est ainsi qu’il m’a orienté vers le domaine de l’amour, plus précisément les relations homme-femme. J’exerce depuis peu de manière professionnelle en tant que love coach. 

Mon objectif est de diffuser un message d’amour et d’espoir à grande échelle

Béni D.

3- Du point de vue d’un homme, sur quel(s) caractéristique(s) la femme se méprend-elle le plus souvent sur le sexe masculin ?

Selon moi, la femme se méprend le plus souvent sur 3 choses vis à vis du sexe masculin. La première chose est le manque d’intérêt des hommes pour le mariage. La seconde est de penser que les hommes ne se focalisent que sur le sexe et le physique. Enfin, la troisième est de penser que les hommes manquent de sensibilité. De nombreuses femmes pensent que peu d’hommes sont intéressés par le mariage. C’est totalement faux. Les hommes s’intéressent énormément au mariage. C’est juste qu’ils ne le manifestent pas ouvertement comme les femmes. Par ailleurs, un homme ne manifestera de l’intérêt pour le mariage de façon concrète qu’une fois qu’il sentira avoir trouvé la bonne.

De leur côté, les femmes ont souvent tendance à prospecter de façon désordonnée (sans généraliser), dans l’optique d’aboutir au mariage. En ce qui concerne le sexe et le physique, beaucoup de femmes pensent que les hommes choisissent une femme uniquement pour sa beauté physique et pour les relations sexuelles.

Ce n’est pourtant pas vrai. Le physique et le sexe peuvent attirer un homme. Cependant c’est le caractère de la femme, ainsi que ses valeurs morales qui le feront rester et s’engager. Cela ne signifie pas pour autant que le physique ne compte pas mais, ce n’est pas l’élément central du bon fonctionnement d’une relation. Enfin, la femme se méprend, lorsqu’elle croit que  l’homme manque de sensibilité. Les hommes sont plus sensibles que les femmes! Même si la société a souvent tendance à nous faire croire le contraire. On a enfermé l’homme dans un rôle de roc. Comme une personne qui ne doit jamais montrer ses émotions et pourtant les hommes font aussi preuve d’une grande sensibilité. Les hommes devraient davantage dévoiler leurs sentiments et leur sensibilité. 

 4- Depuis combien d’années es-tu es marié ?. Quel est jusqu’ici l’élément central du bon fonctionnement d’un couple ?

Je suis marié depuis 2 ans, à une merveilleuse femme qui me comble de bonheur chaque jour. Selon moi il y a 3 éléments centraux, indispensables au bon fonctionnement d’un couple. Le premier est le respect. Le second est la communication. Enfin, le troisième est Dieu (ils ne sont pas cités dans un ordre de priorité). Un couple doit toujours maintenir le respect sous différents angles. Premièrement le respect de soi, deuxièmement le respect du conjoint, troisièmement le respect de son couple à l’extérieur du couple. Par conséquent, il est préférable d’éviter les insultes, la violence physique et verbale. Sans oublier les critiques vis à vis de son couple auprès d’autres personnes, pour maintenir son foyer en paix et en harmonie. En ce qui concerne la communication, elle englobe l’écoute, l’attention et le pardon.

Il est essentiel pour le bon fonctionnement d’un couple d’avoir une communication fluide. Pour se faire, il faut éviter les non dit, s’exprimer avec sagesse et écouter au maximum ce que l’autre a à dire, même si des disputes peuvent arriver. Il est indispensable de se pardonner mutuellement et en permanence, sans garder la moindre amertume dans son cœur. Sans le pardon, il est impossible de s’épanouir et de voir l’avenir sereinement pour un couple. Enfin, l’attention est aussi fondamentale à la bonne marche d’un couple. Il ne faut pas être avare en compliments.  Et il ne faut pas hésiter à manifester son amour en fonction du langage de l’amour adapté à l’un et à l’autre. Le troisième élément central au bon fonctionnement d’un couple est à mon sens, le plus important de tous, à savoir Dieu. Dieu doit être mis au centre du couple.

Un couple qui souhaite accomplir de grandes choses et vivre une vie de joie et de paix doit placer sa confiance en Dieu et ne pas se reposer sur sa propre intelligence ou sagesse. Le mariage est une institution divine, qui nécessite de toujours revenir à la source, la base, qui est Dieu lui même. Il est la réponse à tout problème qu’un couple peut rencontrer durant son mariage. La prière en couple, contribuera à consolider les liens existants et développer l’intimité et la complicité dans le couple.  

5- Tous les hommes finissent par tromper au moins une fois dans leur vie. Que Penses tu de ces dires?

Je pense que c’est une chose fausse car les hommes ne sont pas tous les mêmes. En effet, chaque homme est responsable de ses actes. Il serait réducteur de mettre tous les hommes dans le même sac. Il y a une catégorie d’hommes qui arrivent difficilement à être dans une relation amoureuse sans tromper. Et il y a une autre catégorie d’hommes qui vont faire preuve d’une totale fidélité envers leur femme. C’est juste une question de choix. Dans la vie nous avons le pouvoir de décider d’être fidèle ou non. Cela n’a rien à voir avec les idées reçues que véhicule la société afin de nous faire croire qu’il n’y a plus le moindre homme fidèle et, que tous finissent par tromper au moins une fois dans leur vie. La fidélité n’est pas une faveur qu’on fait à son conjoint ou un exploit, c’est un devoir.

6- Il est souvent dit que la société, les coutumes et traditions misent davantage plus sur l’éducation de la femme que celle de l’homme ? Es-tu d’accord avec ça ? Si oui, penses-tu que ça a un lien direct avec certains comportements regrettables (chez les hommes) ?

Je suis tout à fait d’accord avec cette réflexion. En effet, la société, les coutumes et les traditions ont mis une énorme pression sur les épaules de la femme en matière d’éducation. Il y a des grandes attentes vis à vis de la femme qui ne sont pas équivalentes chez l’homme. On exige de la femme de savoir cuisiner, faire le ménage, tenir un foyer en totale autonomie et supporter tous les écarts de comportement de l’homme (impolitesse, infidélité…). C’est à la fois injuste et réducteur par rapport à la femme. La femme n’a pas pour rôle d’être l’esclave d’un homme ou son objet. Elle a pour rôle d’être une aide, un support pour lui, dans un esprit de complémentarité et d’amour. Cette étiquette de perfection qu’on attend de la femme a totalement un lien direct avec certains comportements regrettables de la part de certains hommes.

La fidélité n’est pas une faveur qu’on fait à son conjoint ou un exploit, c’est un devoir.

Béni D.

Lorsqu’un homme trompe sa femme ou se comporte mal vis à vis d’elle en la maltraitant, la société a souvent tendance à rejeter la faute sur la femme. Ceci en expliquant que si l’homme se comporte de la sorte, c’est parce que la femme n’a pas su jouer son rôle comme il se doit. C’est totalement absurde. Les hommes ont beaucoup de choses à apprendre et revoir en matière de leadership, de maturité et sagesse. Car cela engendre des foyers dysfonctionnels. Beaucoup d’hommes ne se forment pas et pensent qu’en tant que chefs de famille, ils doivent décider de tout et que la femme doit se taire. La responsabilité d’un chef de famille va bien au delà de ça. Et les hommes doivent se faire violence pour faire changer les choses et s’investir pleinement dans leur mariage.

7- Quel est cet homme qui t’inspire le plus ? et pourquoi ?

L’homme qui m’inspire le plus est Jésus-Christ. Je ne le dis pas afin de faire semblant ou pour faire plaisir à la communauté chrétienne. Il est une réelle et profonde inspiration pour moi. Jésus est un grand modèle d’intégrité, de simplicité, d’humilité, de compassion, d’amour, de patience et de paix. Il a fait preuve d’un leadership et d’une maturité remarquables dans ses rapports avec les autres. Je vois en lui, un homme pleinement focalisé sur sa mission, qui a toujours su démontrer l’authenticité de son message et, la pureté de ses intentions en prêchant par l’exemple. Il ne se contentait pas de dire ce qu’il pensait, il le mettait aussi en pratique.  

8- Demain quand tu seras papa (par exemple) d’un garçon, que voudras-tu lui inculquer en premier ?

Demain si je suis papa d’un garçon, je voudrais lui inculquer en premier le respect de soi et le respect des autres. Je voudrais qu’il se respecte au maximum et qu’il respecte aussi les autres au travers d’un comportement irréprochable. Il devra rester digne en toutes circonstances et toujours avoir conscience de sa valeur. Par ailleurs, je voudrais lui inculquer de développer une profonde intimité avec Dieu car il est le seul qui ne déçoit jamais. L’humain peut décevoir. Mais Dieu ne déçoit jamais, alors il est préférable de s’attacher à Dieu plutôt qu’aux hommes, même si l’un n’empêche pas l’autre. Avoir Dieu dans sa vie, est pour moi le plus grand trésor qu’un homme puisse posséder. Enfin, je lui inculquerais les valeurs d’un bon fils, car il faut être un bon fils avant d’être un bon père ou un bon époux. 

9- Question d’un anonyme : Et si c’est une fille, penses-tu qu’elle te mériterait comme époux ?

Je ne peux pas déterminer à l’avance si ma fille me mériterait comme époux ou non. Car on ne peut jamais déterminé à l’avance le futur caractère de nos enfants. Je pense être un homme de grande qualité, avec des valeurs qui pourraient rendre de très nombreuses femmes heureuses. Cependant je n’ai pas la prétention d’affirmer qu’elle me mériterait ou pas. Tout dépendra de ses critères personnels, ses attentes vis à vis d’un homme et de l’orientation qu’elle souhaitera donner à sa vie sentimentale. Tant qu’elle arrive à s’épanouir sur le plan personnel et être heureuse dans son mariage, c’est le plus important (rires).

Post a Comment