Top

Kanye West : Jesus is king !

Sorti le 25 octobre dernier, l’album « JESUS IS KING » de KANYE WEST fait énormément parler de lui. Peut-être parce que c’est le premier album gospel de Ye, signe de sa conversion à l’évangile de Jésus selon lui. Mais, peut-être aussi parce que l’album est beaucoup critiqué depuis sa sortie aux USA. Par conséquent, une question demeure sur les lèvres de nombreux chrétiens américains et du monde en général. Celle de savoir si celui qui s’est toujours fait passé pour un dieu a finalement donné sa vie à Jésus. Ensemble décortiquons ce phénomène musical qu’est devenu « JESUS IS KING » en à peine un mois.

LA SEMENCE DE DIEU DANS SON ENFANCE

Elevé dans une famille de classe moyenne et d’une mère chrétienne, Kanye dédie un titre intitulé « Jesus Walks ». Ce single est issu de son premier album « The College Dropout » sorti en 2004. Dans « Jesus Walks» il dit : « Ils disent que tu rappes à propos de tout/ Sauf de Jésus / Cela comprend les armes, le sexe, les mensonges, les films / Mais si je parle de Dieu / Mon morceau ne sera pas joué». Dans ce lyric, on voit un homme qui semble déjà connaitre Dieu et les réalités du show-business.

Mais en 2009, Kanye West fait une déclaration qui surprend plus d’un. En effet Ye déclare ne pas trop eu avoir le choix quant à sa religion : « La chrétienté n’avait pas été une option durant ma jeunesse, c’était la seule chose. Ce n’est pas comme si on m’avait laissé le choix. Vous savez, quand vous décidez de devenir médecin, avocat, ou peintre, ou basketteur ou n’importe quoi ? On ne vous donne pas cette liberté de décision de la religion » avait-il expliqué. Par cette déclaration, l’artiste exprime sa dévotion pour quelque chose autre la chrétienté. Il est important de noter que cette déclaration survient après le décès de sa mère, Donda West, le 10 Novembre 2007 au lendemain d’une opération chirurgicale. Dès lors, l’artiste perd ses repères et sombre…

KANYE WEST, SES ADDICTIONS

« Sex Addict », Kanye West ne s’en cache pas. Dans un entretien avec Zane Lowe publié par Apple Music Beats1, la star révèle : « Playboy était ma porte d’entrée pour une dépendance totale à la pornographie ». Il continue en disant : « Mon père a eu un Playboy oublié à l’âge de cinq ans et cela a affecté presque tous les choix que j’ai faits pour le reste de ma vie ». En effet, M. West collabore avec un site internet pour adulte et devient le directeur créatif mais aussi présentateur de la première cérémonie des Awards dudit site. Kanye développe aussi un appétit pour la drogue.

Dans un entretien accordé à TMZ, l’artiste révèle qu’il n’était pas dans son état normal le jour où il a rencontré le président des Etats-Unis. « J’étais drogué à mort, confesse-t-il, expliquant qu’il était accro aux antidouleurs. J’étais drogué. J’étais sous opioïdes (…) j’étais accro ». Cette addiction pour la drogue est développée suite à une liposuccion que l’artiste a subie en 2006.

Kanye West c’est aussi une dépression. Dans son interview avec TMZ, il se confie sur la dépression qu’il a eue après l’agression de sa femme Kim dans un hôtel à Paris en 2016. « La situation qu’a vécue ma femme à Paris m’a rendu impuissant (…). Ca m’a affecté parce que je suis un artiste et que ça m’a beaucoup touché émotionnellement. C’est comme si toutes ces choses avaient été
mises en place pour que je sois sous médicaments et que je pète un plomb ». Lors de son passage dans l’émission de télévision « My Next Guess Needs No Introduction » présentée par David Letterman, le rappeur a fait quelques confidences sur la bipolarité. Dans celle-ci, il explique que durant ses crises, il devait être menotté pour ne pas se blesser ou encore blessé un membre de sa famille.

KANYE SUNDAY SERVICES

Débuté en Janvier dernier, Les « Sunday Services », sont ces rencontres dominicales initiées par Kanye West. Elles sont des cultes se déroulant dans sa demeure au cours desquels sont entonnés des morceaux soul, des hymnes gospel et des classiques de Ye. Il faut souligner que pour un début ces cultes se voulaient privés et se déroulaient dans la demeure de l’artiste à Calabasas. Coachella (célèbre festival de musique aux Etats-Unis) est l’évènement qui donne une autre tournure au Sunday Service. Si pour certains cet acte de Kanye est un effet de buzz dont il est lui même le maitre, ou la naissance d’une nouvelle doctrine, « Yeezianity », pour d’autres, c’est la naissance du Paul moderne ou du nouveau Billy graham. Tant d’hypothèses qui véhiculent et seul Kanye et son entourage semble savoir les raisons de ces rencontres.

Mai 2019, Kanye West rencontre pour la première fois Adam Tyson qui deviendra par la suite son pasteur. A cette époque, Kanye qui sortait de quelques séjours en hôpital psychiatre avoue au pasteur s’être retrouvé grâce à l’évangile de Jésus. « Je vous ai dit que j’avais été sauvé de manière radicale. Je crois ce message. Et je souhaite le faire connaitre au monde entier ». Tels sont les propos de Kanye West lors de cette rencontre avec le pasteur. Et il continue sur la façon dont il était devenu chrétien. « J’étais juste sous le poids de mon péché et j’étais convaincu que je fuyais Dieu. Et je savais que je devais arranger les choses, alors je suis venu à Christ – je suis sorti des ténèbres et entré dans la lumière » a raconté Tyson selon CBN News. Il a également confié que sa nouvelle naissance a eu lieu à Coachella.

JESUS IS KING

View this post on Instagram

OCT.25th Cc twitter/ye

A post shared by SUNDAY SERVICE (@kanyesundayservices) on

Ce changement radical se confirme. Le 12 octobre dernier à Washington lors de l’écoute de son dernier album, Kanye déclare : « Je suis un nouveau converti. Ça veut dire que j’ai été sauvé cette année ». Et le 25 octobre « JESUS IS KING » l’album et, « JESUS IS KING, A KANYE WEST MOVIE » sortent. Dans cet album de 27 minutes, M. WEST exprime au travers de ses chants le témoignage de la grâce de Jesus manifesté dans sa vie. En effet, on peut retrouver des chants tels que « On God », « Follow God » ou « God is » qui soulignent son salut en Christ. Le film quant à lui dure 38 minutes. Et, une projection de plusieurs chants de louange et d’adoration et des passages bibliques évoquant la repentance.

Il semblerait que son message soit répandu. Lors de son tout premier concert
post-album, selon certaines sources, 2000 personnes auraient donné leurs vies au Seigneur après le sermon du pasteur Adam Tyson.

PRAY FOR HIM

« Jésus est Roi! Tout est là! Le simple fait que tout le monde le dise ? C’est assez »! avait-il confié lors de son interview avec Big Boy. Aujourd’hui, il a été vérifié plusieurs effets positifs depuis la sortie de cet album. Les recherches de passages bibliques ont explosé avec pour certains mots-clés les phrases de plusieurs titres. En une semaine, Google a indiqué que les recherches sur « Jésus » ont également atteint le taux le plus élevé depuis lors. Sans compter que #JesusisKing était la tendance pendant plusieurs semaines sur certaines plateformes telles que Twitter. Dimanche 17 Novembre, Kanye s’est rendu dans la congrégation du pasteur Joel Osteen où il a donné d’autres pièces de son témoignage concernant la musique et la gloire.

Plusieurs restent sceptiques quant à la véracité de ces paroles et actions. D’autres sont persuadés qu’il est un loup dans la bergerie, et enfin, il y en a qui croient que nous assistons à la renaissance d’un Billy Graham. Quelqu’il en soit, Il est écrit dans Matthieu 12 :33 : « (…) on reconnait l’arbre par son fruit ». Nous vous invitons bien-aimés Frères et Sœurs dans le Seigneur à prier pour cet homme. Car, si pour plusieurs cette conversion est une folie, ou encore une manifestation de l’anti-christ, il revient à l’église que nous constituons de prier.

Nous ne connaissons ni son coeur, ni sa relation actuelle avec Dieu. Notre rôle reste d’intercéder pour celui-là qui hier se faisait passer pour un Dieu. Et qui, aujourd’hui, admets avoir besoin de Dieu dans sa vie. Il reste une âme pour laquelle Jésus a versé son sang. Enfin, tant que la Parole est annoncée et que la semence est plantée dans les coeurs, que pouvons nous faire d’autre ? sS c’est de nous réjouir ? Telle était l’attitude de l’apôtre Paul face aux faux serviteurs. Soyons ses imitateurs.

« Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez »- Matthieu 7 :2. Que Dieu vous bénisse !!!

Post a Comment