Top
a

A qui doit-on le pardon ?

Le pardon est l’un des principes fondamentaux de la Parole Dieu. Pardonner c’est l’action de laisser aller, libérer, ne plus tenir compte de l’offense. Il est totalement désintéressé, n’est pas conditionnel. Il y a une puissance dans le pardon. Car en effet, Il permet de déclencher des chngements, des réconciliations, des restaurations, des miracles.

Pardonner les autres

A chaque fois que nous pardonnons, nous manifestons le cœur de Dieu. Nous manifestons une loi du Royaume. Nous libérons une grâce.  Le pardon nous fait prendre de la hauteur alors que l’offense et la haine nous affaiblit. Le véritable pardon libère notre cœur du ressentiment, nous devenons oublieux de l’injustice que nous avons subi. C’est pourquoi Jésus a dit : 

Alors Pierre s’approcha de lui, et dit : Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu’à sept fois ?  Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois.

Matthieu 18 v 21

Jésus a voulu nous démontrer que nous devons pardonner plusieurs fois la même personne.  Le pardon permet de libérer l’autre mais également de se libérer de pensées et sentiments négatifs. Lorsque nous ne pardonnons pas les autres, nous les enfermons dans notre cœur. Ce qui peut nous rendre malade : stress, colère, haine, ulcère, dépression et angoisse.  Sans pardon nous ne pouvons être exaucés. Car, le Père ne peut pas pardonner celui qui ne pardonne pas. Par conséquent, le non pardon empêche certaines bénédictions d’être libérées dans nos vies.

« Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père Céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père Céleste ne vous pardonnera pas non plus vos fautes »

Matthieu 6 v 14-16 

Le pardon qui vient des autres.

Beaucoup de personnes pensent qu’il suffit simplement de demander pardon à Dieu dans son cœur et passer à autre chose quand nous avons fait du mal à quelqu’un. Cependant, ce n’est pas si vrai ! L’autre a besoin que nous allions vers elle/lui pour obtenir son pardon. Cela demande de pouvoir s’humilier devant cette personne et reconnaître que nous avons mal agi. Lorsque nous faisons du mal à quelqu’un de manière consciente, savoir que l’autre nous a pardonné nous libère du poids et d’une quelconque honte ou culpabilité. Si cette personne ne veut pas nous pardonner malgré notre démarche sincère, nous ne sommes plus responsables devant Dieu.

Le pardon de Dieu

La grâce est le pardon que nous avons obtenu de Dieu sans le mériter. Christ à la croix a obtenu le pardon éternel pour chacun d’entre nous. Par cet acte puissant, Jésus a pardonné nos péchés passés, présents et futurs. Pour obtenir le pardon de Dieu, il suffit de se repentir , de venir dans sa présence tout en ayant la foi qu’il nous a pardonné d’avance.

Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités.  Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent; Autant l’orient est éloigné de l’occident, Autant il éloigne de nous nos transgressions.” 

Psaumes 103 v 10

Nous sommes dans la dispensation de la grâce ! Il n’y a plus de condamnation pour ceux qui croient en Jésus-Christ. Toute culpabilité ou honte qui subsistent après s’être repenti devant Dieu, ne vient pas de lui, mais de l’accusateur de nos âmes.  Si vous sentez toujours un poids malgré votre acte de repentance, vous devez vous rappeler une seule chose : Dieu ne se lasse pas de pardonner.

Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées; Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, À notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. “

Esaie 55 v 7

Alors, ne laissez pas l’ennemi vous accuser de quoique ce soit après avoir fait la bonne démarche auprès de Dieu selon Sa parole. N’essayons pas non plus de nous faire justice par nous-même.  Les jeûnes et les retraites de prières n’attestent pas que nous sommes pardonnés. Ce qui l’atteste c’est notre foi en la grâce et au pardon de Dieu. Tout ce qu’on y ajoute pour recevoir le pardon démontre que nous ne croyons pas au fait que Dieu a oublié notre péché.  Pourtant, la parole nous dit  le sang versé de Christ est efficace éternellement pour notre rédemption : 

Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création;  et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.

Hébreux 9 v 12

Sans pardon, il n’ y a pas de réconciliation. Essayons de pardonner autant de fois que nécessaire. Et, pour se faire, nous pouvons compter sur l’aide de Dieu. Souvenons-nous que cet acte divin nous permet d’être libre de toute charge émotionnelle ou physique qui pourrait ralentir notre course vers le but.

Post a Comment